criart14

L'expression sous toutes ses formes

Nail art

En été 2013, pour conjurer le mauvais temps, j’ai pris un cours de nail art. Histoire de changer de support et de voir si j’étais encore capable de travailler sur de tout petits formats. Pas facile au départ, c’est vraiment petit un ongle.

Ce qui est sympa avec le gel uv, c’est que tu peux effacer tant que tu veux si tu n’as pas catalysé (passé sur la lampe uv pour durcir le gel). Et j’ai effacé, ça oui, mais au final, j’étais assez contente du résultat. En voici quelques exemples :

IMG_1003

IMG_1002

Par contre, je commençais quand même par la fin. Je ne savais ni poser des capsules, ni créer des ongles en gel. Donc, je me suis décidée pour un cours de rattrapage. J’en profite pour remercier Marilène Traversi de Po(au)se plaisir aux Acacias pour sa patience, ses supers idées et ses conseils avisés. Il faut dire que je me suis acharnée sur Ginette, la main articulée, qui me servait de modèle. Elle en perdait ses doigts et je m’arrachais les cheveux. Impossible de poser une capsule !!! Rien à faire, ça ne colle pas ou alors si, mais avec des bulles, Et franchement, ce n’est pas top. Mais je suis fière de moi, j’ai quand même réussi à respecter la toute première consigne : ne pas massacrer les cuticules de Ginette. De ce côté là, mission accomplie. Malgré mes batailles avec les capsules et les heures de limage manuel ou à l’aide de la ponceuse, les cuticules de Ginette sont restées intactes jusqu’au bout.

Maintenant que j’ai investi dans l’équipement de base, je vais essayer d’utiliser tout ce que j’ai appris, non pas pour devenir prothésiste ongulaire – quoique, quelques cobayes se déjà sont portés volontaires – mais surtout pour détourner la technique. J’ai déjà quelques idées en tête…

 

%d blogueurs aiment cette page :